Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par alternativesenmedecinegenerale

 

Plus de 80% des médecins généralistes libéraux de moins de 50 ans exercent en groupe.

Début 2019, 61 % des médecins généralistes libéraux exercent en groupe, avec d’autres médecins ou des paramédicaux, selon le quatrième Panel des médecins généralistes réalisé auprès de 3 300 praticiens. Cette proportion a augmenté de 7 points depuis 2010. Plus de neuf médecins généralistes en groupe sur dix s’associent à au moins un autre médecin généraliste. C’est ensuite avec les infirmiers que les regroupements sont les plus fréquents. L’exercice en groupe est surtout choisi par les médecins les plus jeunes (81 % des moins de 50 ans) et, dans une moindre mesure, par les femmes. La fréquence de cet exercice varie aussi d’une région à l’autre.

 

Seule critique : la précision avec les MSP n'est pas faite... 

 

 

Deux tiers des médecins généralistes libéraux déclarent travailler au moins 50 heures par semaine.

Les médecins généralistes libéraux déclarent travailler en moyenne 54 heures lors d’une semaine de travail ordinaire, selon le Panel des médecins généralistes réalisé auprès de 3 300 praticiens. Ils passent 44 heures et 30 minutes auprès des patients, avec des consultations en cabinet qui durent en moyenne 18 minutes, et consacrent en moyenne par semaine 5 heures et 30 minutes aux tâches de gestion et de coordination et 2 heures à la mise à jour des connaissances. De plus, 2 heures par semaine en moyenne sont dédiées à d’autres activités (vacations à l’hôpital, par exemple). En 2017, les médecins généralistes ont pris 6,2 semaines de vacances en moyenne. En définitive, 60 % des médecins généralistes déclarent que leurs horaires s’adaptent bien à leur vie privée.

 

Oui les jeunes et les femmes travaillent un peu moins que les hommes de plus de 50 ans : mais la différence est faible. Et surtout le temps de consultation auprès des patients est plus long avec les médecins qui travaillent moins. Aucune analyse sur la qualité du travail : juste des constats. A titre personnel, je témoigne que ne pas prescrire un antibiotique prend du temps et pourtant c'est un gage de qualité des soins attendu. 

enquêt sur le temps de travail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article